Maintenance AutomobileMécanique

Contrôler et remplacer des soupapes

Contrôler et remplacer des soupapes

Objectif

  • Vérifier l’étanchéité parfaite réalisée par les soupapes.
  • Contrôler le bon guidage et la fixation des soupapes après avoir détecté un défaut de compression.

Matériels, consommables et documents nécessaires

  • La revue technique du véhicule
  • Une fiche de relevé des contrôles
  • Un compresseur de ressort de soupape (lève-soupape)
  • Un rodoir (ventouse) avec de la pâte à roder
© Hubert Mèmeteau- Bruno Collomb
© manomano

ORGANISER SON POSTE DE TRAVAIL

Relever dans la revue technique du véhicule

>> Le diamètre de tête des soupapes d’admission et d’échappement. >> L’angle de portée des soupapes d’admission et d’échappement. Préparer >> Déposer et contrôler la culasse (voir fiche précédente). >> Déposer l’arbre à cames si nécessaire. >> Préparer un support de rangement pour les soupapes.

Réaliser l’intervention: Contrôler et remplacer des soupapes

Démonter

  • 1. Frapper au maillet sur le bord des cuvettes supérieures afin de décoller les cônes des clavettes.
  • 2. Placer le compresseur de ressorts de soupape et compresser les ressorts.
  • 3. Dégager les deux clavettes avec une pince fine et les ranger dans un compartiment correspondant à chaque soupape
  • 4. Décomprimer les ressorts.
  • 5. Dégager le compresseur de ressort.
  • 6. Retirer dans l’ordre :
    • la cuvette supérieure,
    • le ou les ressorts,
    • la cuvette inférieure,
    • la rondelle d’appui sur culasse,
    • la soupape.

Attention : le type de clavetage peut être différent selon le type de soupape.

© Hubert Mèmeteau- Bruno Collomb

Contrôler

  • 1. Vérifier le jeu des queues de soupapes dans les guides (quelques centièmes de mm maximum.
  • 2. Contrôler l’état des portées :
    • Légèrement piquée : simple rodage.
    • Légèrement creusée : rectification.
    • Tête creusée : remplacement.
  • 3. Contrôler les sièges de soupapes :
    • Mettre de la craie sur la portée de la soupape (supposée parfaite), remettre la soupape en place et la tourner d’un quart de tour à l’aide du rode soupape.
    • En cas de portée légèrement marquée, des petites irrégularités sur les traces de la craie apparaîtront, un simple rodage de la soupape suffit.
    • Si les portées dépassent 1 à 1,2 mm de large ou sont déteriorées (trace de craie interrompue ou très irrégulière), il faut rectifier les sièges

Roder

  • 1. Décalaminer totalement les soupapes et les chapelles au grattoir et à la toile émeri.
  • 2. Enduire la portée de pâte à roder (grosse). Mouiller la ventouse et la coller.
  • 3. Placer la soupape sur son siège et frotter en faisant tourner la soupape sur elle-même.
  • 4. Lorsque les grains n’agissent plus, nettoyer la portée.
  • 5. Une fois le rodage terminé, il faut vérifier s’il a été réalisé correctement.
    • Nettoyer soigneusement la soupape et son siège.
    • Marquer des traits au crayon espacés de 5 mm environ.
    • Appliquer le rodoir sur la soupape et effectuer ¼ de tour en appuyant légèrement.
    • La portée a lieu à l’endroit où le trait est effacé, pour que le rodage soit sastisfaisant, chaque trait doit être effacé en son milieu sur une largeur de 1,5 à 2 mm. Si ce n’est pas le cas reprenez votre rodage.
  • 6. Lorsque l’état de la portée est correct, passer à la pâte fine et nettoyer l’ensemble.
  • 7. Remonter les soupapes dans l’ordre inverse de démontage.
  • 8. Contrôler l’étanchéité en remplissant la chambre d’essence. Envoyer de l’air comprimé par les chapelles, il ne doit pas apparaître de bulles autour des têtes de soupapes.
  • 9. Frapper au maillet sur les queues de soupapes pour s’assurer de la mise en place des deux clavettes. Attention : Pour éviter une usure de la tige et du guide, aucune trace de pâte à roder ne doit se trouver sur la tige.
Rodage de la soupape © Hubert Mèmeteau- Bruno Collomb
Contrôle de la portée et Contrôle d’étanchéité © Hubert Mèmeteau- Bruno Collomb

À Noter

Lorsque les ressorts ont des spires à pas variable, placer les ressorts avec les spires les plus rapprochées côté culasse. Les soupapes se remplacent par jeu (admission et échappement).

Le rodage des soupapes est réalisable si la soupape, le guide et le siège sont encore dans les tolérances du constructeur, donc il faut contrôler ces éléments avant de procéder au rodage des soupapes.

Écrit par
Hubert MèmeteauBruno Collomb
La source
La maintenance automobile
Mots clés

-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Stop AdBlock