Électricité

Comment changer un interrupteur ?

Vos interrupteurs sont vieux, laids, sales, défectueux, démodés, cassés, peu pratiques, plus du tout en accord avec votre nouvelle déco ou doivent être changés pour faire meilleur effet aux futurs acquéreurs du logement que vous souhaitez vendre ? Autant de raisons pour vouloir en changer. Et ne vous privez pas : c’est l’affaire de quelques minutes, à la portée de n’importe quel débutant, et ça vous fera faire de grosses économies.

Avant d’empoigner un tournevis d’électricien (isolé sur toute sa longueur), coupez impérativement l’alimentation électrique depuis le tableau. Et si malgré tout le coup de jus vous fait peur, utilisez un tournevis d’électricien, et mettez des gants en caoutchouc. Prêts ? Pas tout à fait !

Pour ceux qui ont une mémoire de poisson rouge, avant d’ôter le moindre fil, observez attentivement le raccordement existant (ou prenez une photo), car vous devrez ensuite le reproduire à l’identique pour brancher le nouvel interrupteur. Un papier et un crayon pour faire un croquis avec la mention des couleurs peuvent vous aider. C’est parti !

1 Pour démonter l’ancien interrupteur, commencez par ôter le cache : faites levier avec la pointe de votre tournevis plat. Dévissez le corps de l’interrupteur pour le sortir du mur

2 Sortez le corps de l’interrupteur de son boîtier d’encastrement, retournez-le, puis dévissez les deux connexions. Les câbles sont en général de couleur rouge, orange, marron ou noire.

3 Préparez l’interrupteur pour sa connexion. Déclipsez la plaque frontale, puis ôtez la molette centrale. Ce modèle comporte même un petit fusible intégré en cas de surtension.

4 Raccordez les conducteurs aux borniers correspondants, sans vous soucier de l’ordre des deux fils. Rangez soigneusement les câbles en leur faisant épouser l’arrondi du boîtier

5 Vissez le corps de l’interrupteur sur la boîte d’encastrement, à l’aide d’un petit tournevis cruciforme. Attention, la norme interdit désormais les boîtiers à griffes au profit du support à vis.

6 Replacez la molette centrale et son cache, puis clipsez la plaque frontale d’une simple pression des pouces. Remettez sous tension et contrôlez le bon fonctionnement de votre installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page