Technique de BricolageThéorie

Maçonner en parpaings

Maçonner en parpaings

Le bloc de béton, appelé couramment “parpaing”, est utilisé pour la construction de maisons d’habitation, mais aussi de bâtiments annexes (garages, appentis…) et de murets de clôture.

On assemble les parpaings avec du mortier de ciment ou du mortier bâtard. La technique de construction est pratiquement la même pour les briques.

technique

Maçonner en parpaings

1. Déposer du mortier sur les deux bords du rang précédent ou sur la semelle. La taloche permet de placer le mortier avec précision.

2. Poser un parpaing sur le lit de mortier.

3. L’enfoncer dans le lit de mortier avec le plat de la massette.

4. Vérifier sa verticalité au niveau à bulle ou au fil à plomb.

5. Dans un angle, vérifier les deux faces contiguës. Au besoin, corriger en frappant à la massette.

6. Racler le mortier débordant du joint.

7. Poser de la même façon un parpaing à l’autre bout du muret. Accrocher un cordeau entre les deux parpaings.

8. Appliquer le mortier sur 1 m.

9. Poser les parpaings.

10. Aligner chaque parpaing le long du cordeau.

11. Régler l’horizontalité de chaque parpaing.

12. Garnir les joints verticaux.

13. Pour couper un parpaing, taper avec l’angle de la massette tout autour pour casser la paroi périphérique.

Écrit par
parGroupe FleurusRobert Longechal
La source
L'encyclopédie pratique du bricolage
Mots clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Stop AdBlock