DécorationTechnique de BricolageThéorie

Poser de l’adhésif décoratif

Poser de l’adhésif décoratif ?

L’adhésif décoratif, appelé aussi couramment vinyle adhésif, est constitué d’une feuille de polychlorure de vinyle (PVC) qui est colorée et décorée par des procédés d’impression et dont le dos est enduit d’un adhésif permanent. Ce dos adhésif est protégé par un papier siliconé qui conserve intactes les qualités de l’adhésif et qui permet sa manipulation.

Poser de l’adhésif décoratif wiki bricolage ©

présentation

Le vinyle adhésif est fourni traditionnellement en rouleaux de 45 cm de largeur et 15 ou 20 mètres de longueur ; les magasins le vendent à la coupe, au mètre linéaire. On trouve cependant d’autres présentations selon les modèles : mini rouleaux de 1,50 ou 2 m de longueur, grandes largeurs (67,5 ou 90 cm)…

Poser de l’adhésif décoratif wiki bricolage ©

modèles

Les fabricants proposent plusieurs centaines de modèles différents. Les adhésifs décoratifs, bien qu’ils présentent des décors originaux, sont, le plus souvent, en ce qui concerne l’aspect final, des imitations d’autres matériaux comme le papier peint, le tissu ou le bois.

Poser de l’adhésif décoratif wiki bricolage ©

À gauche, du carrelage à cabochons devant le plan de travail de cuisine.

Au milieu, de l’adhésif miroir pour cette étagère bar.

À droite, du faux bois lamellé pour une table basse.

Les modèles se regroupent en quelques grandes familles :

Unis. Brillants ou mats, ils ont l’aspect de la peinture. On y trouve aussi des aspects fluo et des grainés.

Avec un vinyle adhésif brillant, on obtient un effet laqué très difficile à obtenir en peinture.

Bois. C’est une famille importante avec toutes les veinures et les teintes des bois européens et des bois exotiques mais aussi des bois cérusés en couleurs.

Ces imitations bois sont en particulier utilisées pour habiller des éléments en panneaux d’aggloméré ou de contreplaq.

Pierres et matériaux naturels

Pierres et matériaux naturels. On y trouve des imitations de marbres, de granits, de travertins mais aussi de briques, de bambous, de cannage, de cuir ou de liège.

Carrelages

Carrelages. L’imperméabilité du PVC permet une utilisation dans les pièces humides (salles de bains et cuisines), d’où la gamme d’imitation de carrelages.

Transparents

Transparents. Avec des motifs de vitrophanies, des vitraux ou des effets de verre opacifié, les vinyles transparents sont destinés à créer des décors translucides sur les fenêtres et les abat-jour ou à cacher la vue sur des fenêtres ou des parois de douche .

Décors et motifs

Décors et motifs. On trouve des décors traditionnels semblables à ceux des papiers peints: fleurs, fruits, feuillages, motifs de style; des motifs de tissus: vichys, toiles, moires, mais aussi des décors modernes et colorés.

Les vinyles destinés aux enfants proposent des dessins à l’ancienne et une forte inspiration de dessins animés.

Spéciaux

Spéciaux: adhésifs métallisés or, argent, miroir… métallisés “high-tech” très brillants à effet de relief, pailletés, velours, imitations daim, tableau d’écolier, liège naturel adhésif…

À droite, des accessoires de cuisine revêtus d’un décor de baies.

En haut, un motif granité dans le coin bureau.

À gauche, une façade de commode en chêne lasuré.

Poser de l’adhésif décoratif wiki bricolage ©

utilisations

Avec l’apparition des papiers vinyles dans les années soixante-dix, les vinyles adhésifs ont pratiquement perdu leur utilisation en revêtement mural.

Cette utilisation n’est d’ailleurs pas sans problème en raison du retrait du vinyle adhésif dû aux variations de températures, ce qui impose une pose à joints recouverts, mais aussi à cause de la difficulté à enlever un vinyle adhésif lorsqu’on veut changer de décor: l’adhésif tient souvent trop bien et il a tendance à arracher le support.

Les utilisations actuelles sont plutôt limitées en surfaces. Les vinyles adhésifs sont parfaitement adaptés aux travaux de gainage, d’habillage et de finition de meubles, d’éléments ou de petits panneaux.

Ils conviennent aussi au recouvrement de parties de murs en entourage d’appareils sanitaires par exemple, ou encore à l’habillage d’une porte, au gainage d’une niche…

Facile à découper en forme, l’adhésif permet aussi de réaliser des décors originaux à base de motifs découpés et collés sur un fond.

poses spéciales

La pose de l’adhésif sur des formes complexes (rainures, entailles, moulurage…) est délicate car le collage se fait souvent assez mal.

Procéder à un collage à la colle néoprène: encoller le support et le dos de l’adhésif, laisser sécher quelques minutes puis appliquer le revêtement.

Pour réaliser un angle, marquer la pliure sur le revêtement adhésif avant d’ôter le papier protecteur.

Pour poser le revêtement sur un cylindre, commencer par entailler le débord tous les 2 cm, puis coller successivement chaque bande.

pose

Le mode d’emploi des adhésifs décoratifs, qui est imprimé sur la feuille de papier au dos du revêtement, est assez simple.

Il suffit de procéder avec soin et de préparer le support qui doit être parfaitement propre, sans traces grasses et sans poussière.

Le papier de protection des adhésifs est quadrillé ce qui facilite la découpe mais, dans le cas de motifs à raccorder, il faut effectuer le découpage côté décor.

Conseils

Poser l’adhésif à une température ambiante d’environ 20 °C pour qu’il soit souple.

Si le support est poreux (plâtre, aggloméré non enduit, panneaux de bois…) appliquer, quelques heures avant la pose, une couche de colle à papier peint.

Pour supprimer d’éventuelles bulles d’air, les percer avec une aiguille et maroufler.

1. Poncer les chants du panneau à revêtir avec un abrasif fin puis dépoussiérer.

2. Décoller une bande de 10 cm de papier protecteur et positionner l’adhésif sur la surface à revêtir.

3. Appliquer l’adhésif avec la main et maroufler, avec un chiffon doux, en allant du centre vers les bords du panneau.

4. Sur une surface longue, décoller progressivement le papier protecteur, appliquer le revêtement et maroufler au fur et à mesure.

5. Araser, avec un couteau universel ou un cutter, les morceaux inutiles.

6. Pour obtenir un joint parfait entre deux lés de revêtement, utiliser la technique du joint superposé. Coller le second lé en superposition de plusieurs centimètres sur le lé déjà collé.

7. Poser une règle au centre de la superposition et, avec un cutter, couper les deux épaisseurs.

8. Décoller la bande coupée du dessus…

9… puis la bande coupée du dessous.

10. Découper avec soin les angles avec un cutter à lame neuve…

11… rabattre l’adhésif afin d’obtenir un angle parfait.

poser une vitrophanie sur du verre

1. Découper la feuille de vitrophanie à des dimensions légèrement supérieures à celles de la vitre.

2. Nettoyer soigneusement le verre puis l’humidifier en vaporisant un peu d’eau.

3. Décoller le papier protecteur sur une bande de 10 à 15 cm et positionner l’adhésif sur le verre.

4. Appliquer au fur et à mesure en enlevant le papier de protection.

5. Maroufler avec une raclette caoutchouc en allant du centre vers les côtés afin d’évacuer l’eau.

6. Araser avec une règle ou un couteau de peintre et un cutter.

7. Sur une fenêtre ou une paroi de douche, l’intimité est préservée.

Écrit par
Robert LongechalGroupe Fleurus
La source
L'encyclopédie pratique du bricolage
َADS

-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Stop AdBlock