DécorationPeintureTechnique de Bricolage

Préparer murs et plafonds avant de les décorer

Pour réussir la décoration d’un mur, il faut que celui-ci soit prêt à recevoir le revêtement décoratif. On ne peint pas un mur sale, pas plus qu’on ne colle du papier peint sur des trous et des bosses.

Un mur (ou un plafond) qui va recevoir un revêtement doit être :

  • Solide. Pas de mur qui s’effrite ou qui tombe en morceaux.
  • Plan. Pour que le revêtement soit plan, il faut que le support le soit.
  • Sain. Un mur “malade” est un mur humide attaqué par les moisissures, les mousses ou le salpêtre.
  • Propre. Ni la peinture ni la colle n’adhèrent sur la saleté ou la poussière.
  • Sec. L’humidité empêche l’adhérence du revêtement et risque d’être la cause de décollements. Laisser sécher les plâtres neufs avant de les revêtir.

La préparation va donc consister à corriger les défauts du mur ou du plafond pour qu’il réponde à ces cinq critères.

Enduisage

Appliquer un enduit de rebouchage pour reboucher les trous et renforcer la solidité de la surface.

Lissage

Appliquer ensuite un enduit de lissage pour rendre la surface plane et lisse.

Nettoyage

Un mur sale doit être nettoyé pour éliminer la poussière, les traces grasses ou les salissures. On utilise des moyens mécaniques ou chimiques : brosse de chiendent, brosse douce, lessive “bâtiment”, détachants, décapants à peinture…

Traitements

Dans le cas d’un mur humide ou malade, il faut avant tout procéder aux traitements nécessaires. Ces traitements consistent tout simplement à appliquer le produit adapté.

  • Humidité. Mieux vaut traiter les causes de l’humidité. Cependant, pour poser un revêtement en attendant le résultat d’un traitement en profondeur, on peut traiter les effets de cette humidité en appliquant un produit d’étanchéité sur le mur.
  • Moisissures. Appliquer un produit antimousses et antimoisissures.
  • Efflorescences. Éliminer les sels alcalins produits par le ciment avec un produit neutralisant ou avec une solution d’acide chlorhydrique (25 % d’acide dans de l’eau).
  • Friabilité. Sur une surface friable ou tendre comme un vieux plâtre, appliquer un durcisseur.
  • Salpêtre. Appliquer un produit antisalpêtre.

1. Le salpêtre se développe assez couramment sur la surface des murs humides et éclairés. Il est produit par des micro-organismes et se manifeste par des efflorescences blanchâtres, très légères, qui se transforment en poussière fine dès qu’on y touche.

2. Brosser le mur pour éliminer les efflorescences.

3. Appliquer un produit antisalpêtre au pinceau…

4. … ou par pulvérisation, pour détruire les micro-organismes qui en sont la cause. Ce traitement n’empêche pas celui de l’humidité du mur.

5. Tous les produits de traitement (imperméabilisant, antimousses, neutralisant, durcisseur) sont des liquides qui s’appliquent avec un gros pinceau, en quantité suffisante pour que le mur soit traité en profondeur.

Conseils:

  • Lessiver en commençant par le bas du mur. La raison est simple : si on lave d’abord le haut du mur, la lessive coule sur le mur sale en laissant des coulures qui seront difficiles à faire disparaître ensuite.
  • Ouvrir les fenêtres pendant l’application des produits de traitement, car ils ont souvent une odeur assez forte de solvant.
  • Commencer l’application par le bas.

Mots clés

Autres Bricolage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Stop AdBlock