Peinture

Vernir un parquet

Vernir un parquet

Vernir un parquet © L’encyclopédie pratique du bricolage

Vernir un parquet a une triple fonction: d’une part, renforcer sa résistance aux agressions, à l’usure et aux salissures; d’autre part, améliorer son aspect en lui donnant plus ou moins de brillance; et enfin, faciliter son entretien. Avec les vernis prêts-àl’emploi, issus de la chimie moderne, vernir un parquet est devenu aussi simple que peindre un mur.

les vernis à parquet

Les vernis à parquet, souvent appelés vitrificateurs, sont principalement à base de résines polyuréthanes, à la fois très résistantes et souples.

Ils peuvent être en phase solvant (dilution au White-spirit ou autre solvant pétrolier), ou en phase aqueuse (dilution à l’eau).

Les vitrificateurs en phase aqueuse ont les avantages des produits “à l’eau”: peu d’odeur, séchage rapide, nettoyage des outils à l’eau…

Un vernis à parquet est différent d’un vernis à bois.

Il doit, en particulier, présenter une forte résistance à l’usure. Les vernis existent en brillant, satiné ou aspect ciré.

la préparation du parquet

Le parquet à vernir doit être impeccablement propre, sans traces de colle ni taches grasses, sinon le vernis adhérera mal. La préparation habituelle consiste à poncer le parquet pour mettre le bois à nu. On utilise une ponceuse à parquet en veillant à ne pas le “creuser”.

L’opération nécessite trois passages : premier ponçage avec un abrasif à gros grain, second ponçage à grain moyen et troisième ponçage à grain fin. Pour de petites surfaces, on peut utiliser une ponceuse à bande de menuisier, mais cela implique de travailler à genoux et d’être très vigilant pour poncer bien à plat.

Les bords du parquet sont poncés à la main avec une cale à poncer et du papier abrasif fixé solidement sur la cale. Ensuite, on dépoussière soigneusement à l’aspirateur et avec un chiffon humidifié.

1. Poncer avec soin toute la surface à vernir avec une ponceuse à parquet (en location) en trois passages successifs.

2. Pour une petite surface de parquet, utiliser une ponceuse à bande de menuisier.

3. Poncer les bords à la main avec une cale bien plate de grande surface (Voir encadré).

4. Dépoussiérer à l’aspirateur, puis avec un chiffon humidifié.

fabriquer une cale à poncer

Il suffit de quelques minutes pour fabriquer une cale à poncer à parquet. Prendre un morceau de contreplaqué de 10 mm d’épaisseur, de 20 à 25 cm de longueur et de 10 à 15 cm de largeur. Y visser un morceau de tasseau de 4 x 4 cm de section qui servira de poignée. Le papier abrasif, découpé à la bonne largeur, est rabattu et agrafé sur la cale.

entretien

Pour entretenir un parquet verni, le laver avec une serpillière essorée.

L’aspect du vernis est entretenu par un léger encaustiquage périodique.

Lorsqu’un vernis présente des marques importantes d’usure, qu’il est terne ou, pire, qu’il laisse pénétrer les taches d’eau, une rénovation s’impose: poncer et appliquer une nouvelle couche de vernis.

le vernissage

Le vernissage ne présente aucune difficulté à condition de respecter quelques règles élémentaires:

Utiliser un spalter à vernir d’une largeur suffisante (au moins 10 cm) pour être efficace. Le spalter est un pinceau large et de faible épaisseur.

Vernir dans le sens du fil du bois. C’est, en général, le sens des lames de parquet.

Appliquer le vernis en couche mince et régulière.

Laisser sécher, puis “égrener” au papier de verre fin en utilisant la cale à poncer et un abrasif à grain fin.

Appliquer une seconde couche de vernis tout aussi mince et régulière que la première couche.

À savoir

À savoir: la qualité de la surface s’obtient en passant deux, trois, voire quatre couches successives (et minces) de vernis, avec un ponçage fin entre chaque couche.

1. Appliquer dans le sens du fil du bois une couche fine et régulière de vernis, en “appuyant” sur le spalter pour éviter les surépaisseurs.

2. Après séchage, procéder à un ponçage léger, appelé “égrenage”. Utiliser un abrasif fin (de préférence “anti-encrassant”), fixé sur une cale à poncer plate de grande surface.

3. Dépoussiérer avec soin à la brosse douce ou à l’aspirateur.

4. En passant un chiffon légèrement humidifié, éliminer toute trace de poussière.

5. Appliquer une deuxième couche de la même façon que la première, puis une troisième, sans oublier l’égrenage et le dépoussiérage soigné.

Conseils

Conseils:

Lire attentivement le mode d’emploi du vernis ou du vitrificateur choisi avant de l’utiliser.

Certains vernis doivent être dilués pour la première couche. Respecter scrupuleusement les doses indiquées.

Appliquer le vernis dans une pièce à température ambiante comprise entre 15 et 20 °C.

Éviter tout courant d’air pendant l’application ; il risquerait de déposer des poussières sur le vernis encore frais.

Écrit par
Robert LongechalGroupe Fleurus
La source
L'encyclopédie pratique du bricolage
Mots clés

-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Stop AdBlock